Vagabond Plants : un beau dimanche à la campagne pour Achillea

Les parties de cache-cache improvisées du soleil n’ont cessé d’assurer l’animation ce dimanche 12 mai, pour la 5e édition de Vagabond Plants. Cela n’a pas empêché la manifestation de battre un nouveau record d’affluence et les visiteurs les plus curieux ont pu s’initier aux subtilités du Yi-King végétal.

 

L'atelier vannerie et, en arrière plan, le marché aux fleurs de Vagabond Plants
L’atelier vannerie et, en arrière plan, le marché aux fleurs de Vagabond Plants

Huit mois après la fête des simples 2012, Achillea a donc effectué ce week-end sa deuxième sortie officielle sur le terrain à l’occasion d’un autre rendez-vous des amoureux des plantes, plus local mais tout aussi riche et passionnant. La disposition des lieux m’a cette fois permis de goûter davantage à l’ambiance générale, même si les deux tables de jeu ont une fois encore absorbé l’essentiel de ma concentration et de mon énergie !

 

J’avoue être encore en quête du juste équilibre sur ce type de manifestations où les changements de rythme sont spectaculaires… Le moment de doute, éphémère, durant lequel les visiteurs absorbés passent devant le stand comme s’il n’existait pas est balayé en quelques minutes par une affluence aussi soudaine que difficile à gérer. Merci à celles et ceux qui ont su patienter (parfois en faisant la queue) pour pouvoir jouer ou avoir le renseignement désiré, et pardon à celles et ceux que je n’ai peut-être pas su accueillir convenablement faute de place ou de temps disponible… Je m’interroge sur le fait de définir à l’avenir, des horaires précis pour les parties, avec éventuellement des inscriptions préalables. Cela perdrait en spontanéité mais permettrait de mieux encaisser ces fluctuations imprévisibles… Avis à tous les exposants-animateurs, je suis preneur de retours d’expérience ! 

 

Stand Achillea Vagabond Plants
Le stand d’Achillea, le Yi-King végétal, avec deux parties en cours.

Hormis ces interrogations existentielles, ce deuxième rendez-vous sur le terrain fut digne du premier en matière d’échanges et de partage avec les joueurs. Tutoiement spontané, fous rires pendant les parties, confidences plus émouvantes et intimes au moment de l’interprétation du tirage… L’ambiance qui environne les parties est toujours aussi agréable et enrichissante. Mention spéciale pour le grand sourire de notre joueuse d’origine chinoise, fière et émue de retrouver « son » Yi-King ainsi marié avec le monde végétal ! La beauté et la qualité de ces rencontres me conforte dans l’idée que ces animations sont la meilleure façon de faire connaître les qualités de ce jeu de cartes, fruit de trois années de travail, et donc de sensibiliser les uns et les autres aux plantes sauvages, prétendues « mauvaises herbes » qui nous environnent… A moi de m’organiser pour être davantage sur le terrain et renouveler ces expériences positives.

 

Un grand merci à celles et ceux qui m’ont fait de vive voix des retours élogieux sur le site achillea.fr. Cela fait du bien car les commentaires y sont bien rares et j’avoue parfois douter de son utilité. Merci enfin à Juliette, Patrice, et à tous les organisateurs de cette belle manifestation qu’est Vagabond Plants. Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour l’édition 2014 !

 

 

2 réflexions au sujet de « Vagabond Plants : un beau dimanche à la campagne pour Achillea »

  1. Merci à toi Marie pour ton retour positif. Je me souviens très bien de ta collection de planètes !
    Pour ce qui est de l’interprétation du tirage que je propose, seules les cartes posées à la fin dans le Jardin ont une signification. Mais le jeu peut très bien nous envoyer quelques messages subliminaux pendant la partie.
    Te concernant, tu voulais tellement jouer avec les plantes et tu avais tellement de planètes en main (qui sont tout de même 7 fois moins nombreuses que les cartes plantes) que l’on peut y voir un clin d’oeil du genre « on n’a pas toujours ce qu’on veut, apprends à faire avec ce que tu as et non avec ce que tu voudrais avoir ».
    A toi de juger si cela colle avec la question que tu avais posée…
    Au plaisir,
    Laurent

  2. J’ai joué dimanche dernier à Baulou. J’ai fait une partie avec la personne qui est en photo de dos sous le stand. Te souviens-tu j’avais que des planètes ? Et après coup je me suis demandée s’il y avait une explication ou signification quand on a que des planètes ?
    La réponse a ma question était l’attitude que j’adopte face à cette situation et m’a renforcée dans cette position.
    Merci pour ce jeu instructif, il a égaillé ma journée à Baulou.
    Amicalement et au plaisir
    Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *