Les rencontres d’Achillea

C’est à la fois une suite logique et une nouvelle aventure qui commence… Après « Achillea, le Yi-King végétal », jeu de cartes mariant la découverte des plantes sauvages à la connaissance de soi par l’intermédiaire du Yi-King, l’heure est venue pour moi de partager de manière plus directe mon expérience du monde végétal en termes de développement personnel. Rendez-vous à partir du printemps 2014 pour les « rencontres d’Achillea » !

 

Rencontrer une plante, ça vous dit ? Pas dans un livre, mais sur le terrain. Pas dans la tête (aussi bien faite soit-elle, là n’est pas la question), mais sur un plan sensible, subtil et intuitif… La chose est non seulement beaucoup moins déroutante qu’elle n’en a l’air (dans notre société hors sol, déconnectée du vivant, un rien paraît « surnaturel »), mais elle est surtout source d’équilibre, de bien-être, et parfaitement accessible à tous. 

 

Un "petit" châtaigner ariégeois, au menu des rencontres d'Achillea
Un « petit » châtaigner ariégeois, au menu des rencontres d’Achillea

Après 3 années consacrées à l’étude des plantes sauvages et médicinales dans le cadre de l’Université des Plantes, j’ai poursuivi mon exploration sensible du végétal, et des arbres en particulier, à la façon dont mes formateurs Anne-Laure et Bruno Weiller la dispensent dans leurs stages « au coeur de soi, au coeur des arbres ». Deux années d’intense pratique, pendant mais surtout en dehors des sessions de formation, pour effectuer d’abord mon propre travail personnel au contact des arbres et être en mesure de faire partager à d’autres cette approche.

 

L’heure a aujourd’hui sonné de franchir le pas et de me lancer ! A compter du printemps 2014, je propose donc dans mon petit coin des Pyrénées des sorties en pleine nature, au contact des arbres et plantes de l’Ariège. Des stages d’une journée pour commencer, pour faire découvrir l’approche sensible du végétal, la façon dont nous pouvons tous « dialoguer » avec les plantes et les bienfaits que nous pouvons en retirer sur un plan personnel.

 

Cela méritait bien un petit site internet dédié pour faire connaître la chose : http://rencontres.achillea.fr. Il est encore en construction et largement perfectible, mais les principales informations y sont. Vous pouvez également poser vos questions par mail à l’adresse rencontres[arobase]achillea.fr.

 

Au plaisir, qui sait, de vous retrouver bientôt en face d’une fleur de mauve ou sous une aubépine !

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *